Bonaparte-SES

Bonaparte-SES

TES: Méthodologie de l'épreuve composée

Rappel : L’épreuve composée est une épreuve en trois parties :

EC1 : la partie « mobilisation des connaissances » (6pts) consiste à répondre à deux questions valant chacune trois points.  

EC2 : la partie « étude d’un document » (4pts) consiste à présenter de manière rigoureuse un document et à répondre à une consigne/question spécifique en montrant que l’on sait lire et interpréter les données présentées.

EC3 : la partie  « raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire » (10pts) consiste à construire une argumentation (intro/plusieurs paragraphes/conclusion) pour répondre à une question/consigne en se servant de ses connaissances et des documents fournis.

1.      La mobilisation des connaissances (/6points).

Deux questions à traiter sur trois points chacune et portant sur des points différents du programme de terminale (voire de première). L’objectif est de montrer que vous maîtrisez les connaissances exigibles d’un élève (celles du programme qui vous sont transmises en cours).

Il s’agit généralement de décrire un mécanisme, de comparer deux notions ou d’illustrer un phénomène. On ne peut donc pas se contenter d’une définition et le cours doit être maîtrisé.

On attend des élèves un vocabulaire précis et l’utilisation des notions économiques ou sociologiques mais aussi qu’ils répondent à la question. Les deux pièges principaux dans cette partie de l’épreuve sont : ne pas répondre à la consigne et/ou livrer toutes les connaissances que l’on a sur un sujet sans lien avec la question. Une réponse construite est attendue. 

2.      L’étude de document (/4points)

Un document à décrire accompagné d’une question/consigne.

 Il faut commencer par une description classique du document (type, titre, source, unités, cadres spatio-temporel) en montrant que vous comprenez à quoi il peut servir (ce graphique montre les effets de…/ce tableau illustre telle situation). Faites plutôt deux (ou trois) phrases qu’une seule trop longue et difficilement compréhensible. 

Il faut ensuite répondre à la consigne en analysant soigneusement le document et en utilisant les données significatives : les plus hautes et les plus basses, les variations importantes, les écarts avec la moyenne, les années marquantes, les principales différences, les valeurs positives et négatives, les corrélations observées… On ne peut pas tout citer et il faut choisir les données pertinentes. Des calculs simples sont à effectuer (proportion, addition, soustraction).

Un soin particulier doit être accordé à la formulation des phrases et à l’utilisation des unités, surtout lorsque vous citez des données du tableau. Servez-vous des indications de lecture quand il y en a. Utilisez également des mots de liaison et donnez du sens à votre commentaire, la simple juxtaposition de données est à éviter. Demandez-vous ce qu’on attend de vous !

Les connaissances que vous avez-vous permettent d’utiliser un vocabulaire précis, de mobiliser les notions en lien avec le phénomène présenté et vous pouvez définir certains termes si cela est utile.

On vous demandera rarement d’expliquer un phénomène mais plutôt de le décrire à l’aide des données présentées. C’est surtout une épreuve technique et ici aussi, il faut éviter les longs développements hors sujet (même si c’est frustrant).

 

 

S’entrainer à l’EC1 :

Pour les questions suivantes, élaborez la liste des attentes du correcteur :

-          Quelles notions du programme doivent être mobilisées pour répondre (toutes n’apparaissent pas dans la question) ?

-          Quelles définitions sont attendues (donnez-les) ?

-          Quelles relations/mécanismes devez-vous présenter et expliquer (présentez-les en deux ou trois lignes et n’oubliez pas qu’une relation peut fonctionner dans les deux sens) ?

-          Trouvez des exemples pour illustrer vos arguments. 

 

a)      Présentez deux limites dans l'utilisation du PIB comme indicateur de la croissance économique.

b)      Présentez le lien entre productivité globale des facteurs et progrès technique.

 

S’entraîner à l’EC2 :

Pour le document suivant, élaborez la liste des attentes du correcteur :

-          Quels sont éléments de présentation du document qui sont attendus de l’élève ?

-          Quelle phrase doit-il faire pour montrer l’utilité du document ?

-          Comment peut-il montrer qu’il comprend et sait lire les indicateurs utilisés ?

-          Quels calculs simples doit utiliser l’élève ?

-          Quelles sont les données essentielles/les variations/différences qui doivent apparaître ?

-          Quels découpages temporels doit faire l’élève ?

-          Quelles sont les notions économiques à mobiliser pour traiter la question ?  

-          De manière facultative : quelles explications peuvent être utilisées par l’élève pour montrer sa culture économique ou sociologique ?

 

Vous  présenterez  le  document  puis  vous  comparerez  l’évolution  du  PIB  dans  les différents pays.

Taux de croissance du PIB en volume (en %)

Source : d’après base de données Eurostat, 2014.

 

3. « Raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire » (10pts)

Dans cette épreuve (10pts), il s’agit de faire une réponse construite à une question/consigne. Il faut y consacrer 2h à 2h30. Les exigences sont moins élevées que pour une dissertation, ce qui ne signifie pas que votre réponse ne doive pas être construite.

Votre travail doit comporter :

·         Une introduction : cadrage du sujet/reprise du sujet (pas de reformulation)

·         Un développement : en fonction du sujet, vous pourrez opter pour une réponse en deux ou trois parties ou pour une suite logique de paragraphes (AEI).

·         Une conclusion : réponse à la question et reprise des principales étapes de votre réponse (pas d’ouverture).

Il est essentiel de se servir des documents pour y puiser des illustrations, des chiffres ou des arguments. Mais vous ne pouvez pas vous contenter de paraphraser les documents  (si on utilise une citation, on doit l’expliquer. Ou alors, elle vient illustrer un argument qu’on a déjà développé). Ils viennent à l’appui de vos connaissances. Les documents ne bornent pas le sujet et ne vous donne pas tous les éléments. 

Il est essentiel de sauter des lignes ! Pas de longueur déterminée officiellement.

Pour réussir l’EC3…

Je dois…

Je ne dois pas…

- Faire une intro qui explicite/présente le sujet, définit les notions clés du sujet et annonce la démarche de la réponse (accroche et annonce de la problématique sont facultatives)

- Procéder en 2 ou 3 parties avec au moins 2 § dans chaque

- ou 5, 6, 7… § ordonnés

- Rendre mes § visibles (alinéa, retour à la ligne)

- Utiliser la méthode §AEI

- Conclure: réponse explicite à la question avec bilan du raisonnement mené (les grandes étapes) (ouverture facultative)

- Rédiger mes titres apparents si ça m’aide

- Rédiger des transitions si ça m’aide

- Oublier d’utiliser le cours

- Oublier d’utiliser les documents (« citations » des textes, données chiffrées des documents statistiques)

- Me contenter de paraphraser ou résumer les 2 ou 3 documents

Les sujets ne sont pas sujets de type « débat » mais ils invitent à présenter de manière rigoureuse des phénomènes ou mécanismes économiques. 

 

Des exemples de sujets :

Réels :

·         Vous montrerez comment le progrès technique favorise la croissance économique.

·         Montrez comment le progrès technique stimule la croissance économique.

·         Vous montrerez comment l'augmentation du capital physique contribue à la croissance.

·         Vous montrerez comment l'augmentation du capital physique contribue à la croissance.

 

Imaginaires :

·         Montrez que la croissance a un caractère cyclique.

·         Vous montrerez que les facteurs de production sont sources de croissance économique. 

·         Vous montrerez que la PGF peut être source de croissance économique.

·         Vous montrerez que les fluctuations économiques peuvent avoir un caractère endogène.

 



10/11/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres